Sèche serviette rouge design

Prix d’un radiateur sèche serviette



A la fois pratique et design, le radiateur sèche serviettes envahit de plus en plus nos salles de bain. C’est avant tout un bon moyen de se chauffer l’hiver, mais aussi pour réchauffer les serviettes humides. Il sert également de pose serviette toute l’année. Le choix est large et demandera une réflexion pour choisir le bon modèle.

Avant de passer par la case “achat”, voici quelques critères à prendre en compte pour le choix de votre sèche-serviette.

Type de sèche serviette

Choisir la bonne énergie : électrique, à eau ou mixte ?

Electrique, à eau ou mixte ? Il faut se poser la question en prenant en compte ces paramètres :

  • Le chauffe-serviette électrique consomme plus que son homologue à eau (c’est en fait un fluide caloporteur à l’intérieur qui permet de transmettre une chaleur douce plus longtemps), mais ne dépend pas de la chaudière centrale pour fonctionner. Il est donc idéal pour chauffer en toute saison.
  • Le phénomène inverse est produit par le sèche-serviette à eau : il est moins coûteux sur la facture, mais ne fonctionnera qu’en hiver, en même temps que la chaudière. Son installation est également plus complexe puisqu’il faudra le relier au système de chauffage et faire appel à un plombier.
  • Sinon, pourquoi ne pas opter pour un modèle mixte ? Il allie un fonctionnement électrique et à eau, mais reste plus difficile à poser car relier à la fois au réseau électrique ainsi qu’à la chaudière centrale.

Les modèles électrique ont moins d’inertie que les modèles à eau, c’est à dire qu’ils chauffent plus vite.

Petit sèche serviette noir

Soufflant ou rayonnant

si votre choix s’arrête sur un modèle électrique, la partie n’est pas encore finie. Il existe en effet deux fonctionnements différents pour ces modèles, chacun avec ses qualités et défauts. Ainsi, les modèles rayonnants offrent une diffusion de la chaleur plus homogène, mais lente. Un modèle soufflant sera quant à lui idéal pour réchauffer rapidement la salle de bain en générant un courant d’air ce qui permet à la chaleur de se propager plus rapidement dans la pièce.

Bien choisir la puissance

Il faudra choisir la bonne puissance pour votre sèche serviette afin d’avoir un confort thermique dans la pièce. En effet selon la superficie de votre salle de bain vous n’aurez pas les même besoins. Comme une cheminée, vous risquez la surchauffe s’il est trop puissant et inversement en cas de sous dimensionnement vous risquez de l’utiliser à pleine puissance en permanence ce qui risque de réduire sa durée de vie.

Pour vous aider dans votre choix, comptez environ 130 watts par m2. Pour une salle de bain de 10m2, comptez donc 1300w.

Prix et pose

Le choix est large dans le domaine des chauffe-serviettes. On constate que les modèles électriques coûtent moins cher à l’achat (50€ en entrée de gamme). Un sèche-serviette à eau vous coûtera environ 200€. Mais les tendances s’inversent lorsqu’on constate les économies réalisées sur la facture ensuite. Un chauffe-serviette électrique consomme beaucoup d’électricité face à son homologue à eau. C’est pourquoi faire appel à un professionnel est recommandé. Ce dernier établira avec vous les calculs nécessaires pour réaliser le plus d’économies possibles.

Selon nos données, il faut compter entre 50 euros et 1500 euros pour un sèche serviette (sans la pose par un professionnel). Le prix moyen est autour des 300 euros.

Faire réaliser la pose de votre chauffe-serviette par un spécialiste est probablement une décision avisée. Ce dernier pourra vous orienter vers le type de chauffage qui vous convient le mieux et qui s’accordera aux spécifications de votre salle de bain. Demander un devis gratuit jusqu’à cinq artisans ne vous demandera que quelques minutes. C’est en plus sans engagement.

Demandez un devis gratuit

Si autre, précisez
Si autre, précisez
Si autre, précisez
* champs obligatoires