Installation de votre salle de bain, et si on parlait d’économie ?

Vous envisagez l’installation d’une salle de bain moderne et chaleureuse dans votre maison. Vous souhaitez sans doute disposer d’un espace répondant aux besoins de tous les membres de votre famille, filles ou garçons, adultes ou enfants voire une personne dépendante.

Chacune de vos interrogations trouvera nécessairement une réponse adaptée. Cependant, et pour que votre projet d’installation de salle de bain aboutisse à un résultat parfait, il faut considérer l’aspect pratique, de l’esthétique, de la sécurité, mais aussi celui de la consommation d’énergie.

N’oubliez pas que vos salles d’eau pèsent sur toutes les factures énergétiques de votre maisonnée : eau, électricité, chauffage… Et si on parlait d’économie ?

La consommation de l’eau

Le robinet d’une vasque débite en moyenne 12 litres par minutes quand il est ouvert ; une personne laissant couler l’eau pendant qu’elle se lave les dents gaspille ainsi 10 000 litres d’eau par an. Le jet d’eau d’une douche monte à 18 litres par minutes, il entraine dans sa consommation, celui du ballon d’eau chaude. Quant aux bains, chacun d’eux consomme entre 3 et 5 fois le volume d’une douche. Ce sont pourtant nos toilettes qui se positionnent en tête de ce classement, puisqu’ils consomment environ 20 % de la facture d’eau totale de la maison.

Les spécialistes, les concepteurs et les pouvoirs publics se sont penchés sur ses chiffres ahurissants afin de créer des accessoires et des mécanismes intelligents. Grâce à leurs travaux, des lignes séduisantes permettent de disposer de tout le confort dans un cadre enchanteur et en réduisant considérablement ces dépenses.

Les robinetteries

robinetterie

Le mitigeur est un levier unique permettant de régler d’un seul geste la pression et la température de l’eau. Des études montrent qu’il est jusqu’à 10 % plus économe que les deux robinets traditionnels, l’un pour l’eau froide et l’autre, pour l’eau chaude. Les robinets thermostatiques sont encore plus performants, car ils peuvent offrir jusqu’à 30 % d’économie. En effet, en assurant une température constante de l’eau durant toute la durée de la douche, les utilisateurs ne perdent plus de précieuses minutes à faire des réajustements continuels.

Mais certains fabricants ont été encore plus loin en concevant des systèmes globaux permettant de réduire le débit des jets de la douche. On a vu tout récemment un nouveau concept de douche italienne et de cabine de thalasso ne dépassant pas un total de 30 et 20 litres respectivement par utilisateur grâce à une technique complexe de réutilisation de l’eau.

Le traitement des eaux

En Amérique du Nord, et plus précisément au Canada, ce procédé des douches en circuit fermé est désormais installé dans les nouvelles constructions. Basée sur un retraitement des eaux quasiment instantané, l’économie finale est tout simplement hallucinante. Les eaux grises (les eaux évacuées par les douches ou la vaisselle) passent dans un système de filtrage en 4 phases (filtration, nettoyage biologique, stérilisation puis stockage) avant d’être réutilisées dans l’eau des toilettes ou pour le jardinage. Il est aussi possible de récupérer la chaleur des eaux évacuées grâce à une simple bande de cuivre et de la réutiliser.

En contactant un professionnel de votre région, vous découvrirez que des technologies innovantes permettront de réduire de plus de 50 % vos factures actuelles et qu’elles peuvent être envisagées dans l’installation de votre salle de bain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *